Votre lecteur Flash n'est pas à jour. Installer la dernière version
  • 5
  • 834.700
Créé le 05 septembre 2009. Chef : Accéder au Dojo Accéder au Clan Psykosaurus
Une page pour mettre vos blagues ! ... Mais il faut faire parti du clan tout de même !
+ un site de blague

Trois femmes - une fiancée, une maîtresse, une mariée - sont en train de parler de leur relation avec leur homme.

Elles décident de faire quelque chose pour exciter leur homme et de se rencontrer quelques jours plus tard pour en reparler et se raconter comment cela s'est passé.

Elles s'engagent à attendre leur homme le soir même, vêtue d'un corset genre SM, hauts talons, bas résille et masque noirs. Quelques jours plus tard elles se retrouvent et racontent.

La fiancée : L'autre soir, quand mon fiancé est arrivé à la maison, il m'a trouvée vêtue avec le body de cuir, les hauts talons, le masque. Il m'a regardé avec de grands yeux, m'a dit que je suis la femme de ses rêves, qu'il m'aime et nous avons fait l'amour toute la nuit.

La maîtresse : Moi aussi j'ai reçu mon amant vêtue de la même façon. Quand il est entré chez moi, il m'a regardée, n'a rien dit, mais nous avons eu une nuit super chaude !

La femme mariée : L'autre soir, j'ai envoyé les enfants loger chez ma mère puis je me suis habillée aussi en cuir noir : body, hauts talons, masque... Mon mari est rentré du travail, a ouvert la porte et m'a dit : salut Batman, qu'est ce qu'on bouffe ?...



Du même genre :

Lors d'un voyage de nuit en train, un homme et une femme, tous deux mariés ( mais pas l'un à l'autre) et ne se connaissant pas), se retrouvent dans le même compartiment d'un wagon-lit.

Ils sont tous deux très fatigués et bien qu'un peu embarrassés de partager le wagon avec un étranger, ils se mettent immédiatement au lit, lui dans le lit du haut, elle en dessous.

Vers une heure du matin, l'homme se penche vers le bas, réveille doucement la dame et lui dit :
- Madame, excusez-moi de vous déranger, mais vous serait-il possible de me prendre une couverture dans le placard à côté de vous ? J'ai froid.
- J'ai une meilleure idée, lui répond-elle, juste pour cette nuit faisons comme si nous étions mariés.
- Woah !... C'est une super idée ! S'exclame-t-il tout émoustillé. Je suis tout à fait d'accord.
- Et bien, dit-elle, prend ta putain de couverture toi-même....


Une autre :

La maison Lefort fabrique des clous depuis plusieurs générations. Les ventes sont en baisse et le patron engage une publicitaire jeune et dynamique pour lui faire une publicité pour la télévision.

Après 2 semaines de travail, le visionnage a lieu:
La caméra suit un chemin, arrive en haut d'une colline puis fait un zoom arrière. Finalement, on aperçoit le Christ sur la croix en train d'agoniser et apparaît le slogan: "Avec les clous Lefort, ça tient très fort".

Choqué par ce qu'il vient de voir, le patron explique à la publicitaire que l'image de Jésus sur la croix est trop violente et qu'elle doit revoir sa copie.

2 semaines passent et le visionnage reprend:
La caméra suit un chemin, arrive en haut d'une colline puis fait un zoom arrière et termine sur un plan fixe d'une croix au sommet de la colline mais sans Jésus cette fois. Puis le slogan apparaît: "Avec les clous Lefort, il tiendrait encore"....


Et une petite pour finir :

Le patron d'un bar situé en face d'un cimetière fait poser une pancarte à l'entrée de son établissement indiquant «On est bien mieux ici qu'en face» pour distraire ses clients. Et en effet cela fait bien rigoler les habitués du troquet.

Le curé du village supplie le tenancier de retirer sa pancarte, mais en vain.

Quelques jours plus tard, on peut lire à l'entrée du cimetière : «Les gens d'ici viennent d'en face»...


Ce n'est pas la VO mais bon elle est plutôt bien faite.
Un explorateur, ne trouvant personne pour le garder, se doit d’emmener son chien avec lui. Dans une forêt vierge, il marche à vive allure, tandis que le jeune animal regarde à droite à gauche, observant et ne perdant pas une miette de ce lieu nouveau et tellement différent de là où il vit d’ordinaire.
L’explorateur, occupé à se frayer un chemin, ne fais pas attention à son chien, si bien que s’éloignant peu à peu, le chien finit par ne plus voir son maître.
Tentant de garder son calme, il aboie discrètement, mais rien à faire : son maître est trop loin. Entendant du bruit près de lui, et cherche aux alentours et se jette sur une carcasse d’animal dont il ne reste plus que les os. Apparaît alors un léopard, intrigué et se méfiant de ce nouvel animal dont il ne connaissait pas l’existence, n'ayant jamais vu de chien.
Le chien par contre, instruit par son maître, sut très bien que l’animal qui l’épie à moitié caché est un léopard. Le chien, rongeant un os puis le recrachant, s’exclame alors :
« Hmm, ce n’est pas mauvais le léopard ! »

Préférant la prudence, le léopard repart en direction opposée. Le chien lève la tête et voit un singe qui suit la direction du léopard… mince, repéré !

Le singe qui a tout vu, se dit : « Si je dévoile le stratagème du petit animal, le léopard m’en sera reconnaissant et ne me poursuivra plus ! ». Il rejoint donc rapidement ce dernier et lui dis tout. Le léopard, furieux de s’être fait berner, retourne voir le chien, bien décidé à n’en faire qu’une bouchée. Entendant les pas du léopard, notre petit ami se jette à nouveau sur les os, les recrache et dis tout haut :
« Alors, qu’est-ce qu’il fout ce singe ? Ça fait 10 minutes que j’attends mon deuxième léopard !! »



Sur le balcon:

C'est samedi après-midi et les parents ont une sacrée envie de faire l'amour.
Malheureusement pour eux, le petit Pierre-Louis est dans l'appartement et comme il risque de pleuvoir, les parents ne préfèrent pas qu'il sorte. Alors le papa trouve la solution :
- Pierre-Louis, pourquoi n'irais-tu pas sur le balcon ? Comme ça, tu nous raconteras tout ce qui se passe en bas.

Pierre-Louis va sur le balcon et commence son observation.
Pendant ce temps, les parents passent aux choses sérieuses très discrètement.

Pierre-Louis commente ce qu'il voit:
- Il y a une voiture qui se fait remorquer par une dépanneuse dans le parking.
- Tiens, une ambulance vient de passer à toute vitesse.
- Il y a des gens qui rendent visite aux voisins d'à coté.
Un moment passe puis Pierre-Louis reprend :
- Lili fait du vélo sur le trottoir.
- Un chien traverse la route.
- Tiens les Martin sont en train de baiser...

A ces mots, les parents de Pierre-Louis sursautent et le papa drôlement interloqué demande :
- Et comment tu sais ça Pierre-Louis ??
- Parce que leur fils aussi est sur le balcon !


Toto:

La jeune institutrice donne un cours à ses élèves. Elle écrit tout en haut du tableau en se mettant sur la pointe des pieds car elle a beaucoup de texte à écrire. A un moment, elle est interrompue par quelqu'un qui pouffe de rire. Rapidement, la maîtresse se retourne et demande :
- Qu'est-ce qu'il y a de drôle, Benjamin ?
- Madame, c'est parce que j'ai vu votre jarretière.
- Sort de la classe Benjamin ! Je ne veux plus te voir pendant trois jours, crie-t-elle.

Puis la maîtresse se remet à écrire. Mais se rendant compte qu'elle a oublié d'écrire le titre de la leçon, elle se tend jusqu'au plus haut du tableau... Et elle est interrompue par un gloussement de rire d'un autre garçon de la classe. Toujours aussi rapidement, elle se retourne et demande :
- Qu'est-ce qu'il y a de drôle, Kévin ?
- Heu Madame, j'ai vu vos deux jarretières.

A nouveau l'institutrice se met à crier :
- Sors d'ici Kévin ! Cette fois la sanction sera plus sévère ; je ne veux plus te voir dans cette classe pendant 3 semaines !

Quelque peu énervée et décontenancée, la maîtresse laisse tomber sa craie par terre. Elle se baisse pour la ramasser, et c'est à ce moment qu'un énorme éclat de rire résonne dans la salle. Elle se retourne vivement et voit que Toto s'est levé pour quitter la classe. Elle lui demande :
- Eh bien quoi Toto ? Où vas-tu ?
- Heu, Madame, je crois qu'après ce que je viens de voir, j'ai fini ma scolarité ......




Ah les corses ... :

Un corse montre à son fils une collection de machines à faire du saucisson d'âne:
Il y a la machine de l'arrière grand-père, du grand-père, du grand-oncle, etc...

- Tu vois, mon fils, avec le temps et l'expérience, les machines se sont perfectionnées...

Le garçon demande:
- Il n'y a pas une machine moderne où on mettrait le saucisson et il en ressortirait un âne?
- Mais bien sûr que si, fiston: c'est ta mère!...


Les chauves souris :

C'est une chauve-souris vampire couverte de sang qui revient en zigzaguant à sa grotte et se pose pour piquer un petit somme.
Mais les autres chauve-souris, réveillées par l'odeur du sang, la harcèlent pour savoir où elle en a tant trouvé
- Oh non! Laissez moi dormir! gémit la chauve-souris ensanglantée.
- Si! Si! Dis-nous où tu as eu tout ce sang! hurlent les autres chauve-souris vampires.

Finalement la chauve-souris vampire ensanglantée cède et dit aux autres de la suivre. Après dix minutes de vol silencieux dans la nuit noire, ils plongent dans une vallée, puis dans une forêt. Et à l'entrée d'une clairière, la chauve-souris vampire ensanglantée dit:
- On y est! Vous voyez cet arbre là-bas ?
- Oui ! Oui ! crient les chauve-souris vampires, la salive à la bouche.
- Eh ben moi je l'avais pas vu......


Course-poursuite

Un homme pousse un peu sa BMW et atteint 220 km/h sur l'autoroute. C'est alors qu'il aperçoit une patrouille de la Gendarmerie qui se met à sa poursuite.

Il se dit alors :
- Pas question que je me laisse rattraper par une SUBARU !

Il appuie à fond sur l'accélérateur pour atteindre cette fois 250 km/h. Les deux voitures foncent ainsi pendant un bon bout de temps, 270, 290, 320 km/h, jusqu'à ce que la sirène de la voiture de gendarmerie retentisse. Après réflexion, le type décide de ralentir et de se laisser rattraper.

Le gendarme s'approche, prend les papiers sans dire un mot, les examine, jette un coup d'oeil à la voiture et dit :
- Écoutez, je termine dans vingt minutes et je suis fatigué. Je n'ai pas envie de rédiger une contravention. Alors, si vous me donnez une excuse que je n'ai encore jamais entendue, je vous laisse pour cette fois.

L'homme hésite un moment et lui répond :
- La semaine dernière, ma femme est partie avec un gendarme.
- Et alors ? rétorque le gendarme.
- Eh bien, je croyais que c'était lui qui tentait de me la ramener.
- Conduisez prudemment, et bonne fin de journée....


Le loup :

Le petit chaperon rouge va voir sa grand-mère quand, tout à coup, elle aperçoit le grand méchant loup tapi derrière un buisson.
- Oh ! Comme vous avez de grands yeux, lui dit-elle.
Et le loup s'enfuit sans demander son reste...

Un peu plus loin sur son chemin, le petit chaperon rouge voit le même loup caché derrière un arbre :
- Oh ! Comme vous avez de grandes oreilles, lui dit-elle.
Et le loup de s'enfuir à nouveau.

Un peu intriguée par ce comportement, le petit chaperon rouge poursuit néanmoins son chemin.
Au bout de 2 km, elle revoit le loup, caché cette fois derrière une borne kilométrique.
- Oh ! Comme vous avez de grandes dents, lui dit-elle.
Alors le loup se met à hurler :
- Mais tu vas me laisser chier tranquille ?!...


Johnny :

Johnny Hallyday - remis de son opération - décide d'ouvrir un restaurant à Los Angeles.

Il appelle donc son ami Eddy Mitchell pour lui parler de son projet :

Eddy : Comment vas tu l'appeler ton resto ?
Johnny : Ah que je vais l'appeler "Mes Couilles Mickey"...
Eddy : "Mes Couilles Mickey" ?!! Ça ne va pas ? Tu ne vas pas l'appeler comme
ça, il ne marchera jamais !!!
Johnny : Ben si, en face de chez moi il y a un resto toujours plein et il
s'appelle "Ma Queue Donald"......
DinoRPG est sur facebook !